Journée d'Étude
Entre Occident et Orient
Dialogue des esprits, dialogue des cultures
Boulogne-sur-Mer, 22 novembre 2019

Juliette DULERY

« Les communautés d’hommes d’affaires évangéliques en Chine » 

 

Si l’ensemble des religions autorisées en Chine sont supervisées par l’État-parti, le protestantisme est associé dans l’imaginaire national à l’impérialisme occidental et répond à la catégorie de « religion étrangère ». Le protestantisme s’est en effet propagé durant le XIXème siècle après les guerres de l’Opium (1839-1842 puis 1856-1860) et le grignotage de la Chine par les puissances occidentales. Depuis 1979, plus que la raison historique de l’impérialisme, le gouvernement mène une politique d’anti-infiltration à l’égard du protestantisme principalement car cette religion serait susceptible de véhiculer des idées démocratiques néfastes au maintien de l’ordre social. Cette politique va de pair avec le mot d’ordre de la sinisation du protestantisme propagé par les instances chrétiennes chinoises depuis 2013.

Étudier les communautés d’hommes d’affaires évangéliques en Chine conduit à réfléchir aux stratégies des membres de ces groupes pour contourner la légalité floue d’une évangélisation étrangère, parfois souterraine et qui recherche un certain degré d’autonomie par rapport au gouvernement. Le protestantisme évangélique est caractérisé à l’échelle globale par une évangélisation caractérisée par sa visibilité (télévangélisme par exemple), tandis qu’en Chine, les groupes évangéliques d’hommes d’affaires adoptent des logiques de diffusion discrètes et peu visibles. De quoi cette stratégie d’évangélisation peu visible est-elle l’expression ?

Afin de réfléchir à cette question, je me fonde sur une démarche constructiviste pour analyser la dimension politique du protestantisme en Chine en tant que religion qui entretient des liens avec l’extérieur. Je me fonde sur des enquêtes de terrain réalisées à Taïwan, Hong Kong, Shenzhen, Pékin et Changsha de 2017 à 2019 lors de la rédaction de mon mémoire de master et de la préparation actuelle de ma thèse. Lors de ces enquêtes, j’ai mis en forme un corpus d’environ 150 interviews réalisées principalement avec des clercs et des hommes d’affaires laïcs. Je me fonde également sur des sources primaires disponibles en ligne telles que des journaux protestants et des sermons de leaders chrétiens.

Laisser un commentaire

+ 13 = 19